Tout savoir sur la prise en charge de gaspard.

Vous désirez réaliser une prise en charge de gaspard ? C’est possible. En France, les MDPH (maisons départementale des personnes handicapées) peuvent prendre en charge des produits comme gaspard. Pour ce faire il est important de suivre ces grandes étapes :

1) Obtention d’un argumentaire.

Prenez rendez-vous avec votre professionnel de santé (Kinésithérapeute ou ergothérapeute) afin d’effectuer des essais avec gaspard. puis d’obtenir un argumentaire permettant de justifier votre besoin du produit.

2) Demande de devis.

Effectuer une demande de devis en ligne ici. Ce devis vous sera demandé pour la constitution de votre dossier MDPH.

3) Dossier MDPH.

Contacter votre MPDH afin de lancer la demande de prise en charge en déposant un dossier. L’argumentaire précédent ainsi que le devis vous seront demandés.

4) Prise en charge.

Plusieurs semaines sont nécessaires à la délibération de votre dossier. Le remboursement de 75 % de gaspard sera effectif au moment de la validation de votre dossier.

Après la création et le dépôt de votre dossier dans votre MDPH, cette prise en charge sera soumise aux conditions d’éligibilités de la PCH. Le montant maximum d’aide attribué à une personne est de 75 % dans la limite de 3960€ pour une durée de 3 ans. L’évaluation est réalisée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). Le délais de rendu de décision est de 4 mois à partir de la date de la demande. Si le délais dépasse cette durée, la demande doit être considérée comme refusée. Le versement de l’aide est assuré par la Prestation de Compensation du Handicap (PCH). Après le versement de la somme, la PCH peut contrôler l’utilisation du produit remboursé. Pour plus d’informations :